Crédits

“CGL – Corpus Grammaticorum Latinorum” est un carnet de recherche dédié aux manuels de grammaire latine écrits environ entre les IIIᵉ et le VIIIᵉ siècles de notre ère et édités par Heinrich Keil entre 1855 et 1880. Notre but principal consiste à fournir des bibliographies complètes et systématiques des auteurs, des textes et des principales questions abordées, enrichies de liens aux titres numérisés, quand ils sont disponibles en libre accès. Dans un domaine de recherche où de nouvelles éditions et études continuent de paraître sans qu’une coordination générale soit toujours possible, notre carnet entend promouvoir un travail collaboratif pour centraliser et maintenir constamment à jour toute l’information disponible.

Historique

Le projet d’établir une bibliographie des grammairiens latins avait été formulé dans les années ’70 du XXᵉ siècle, quand un groupe de chercheurs des universités italiennes de Bologne, de Florence, de Gêne, de Milan et de Turin avait entrepris la préparation des concordances des artes grammaticales écrites environs entre le IIIᵉ et le VIIIᵉ siècle, en se fondant principalement sur l’édition des Grammatici Latini par H. Keil (Leipzig 1855-1880). La recherche bibliographique, coordonnée par Mme Laura Fiocchi, avait pour but la vérification et la mise à jour des textes. L’établissement des concordances par Valeria Lomanto et Nino Marinone ayant bientôt pris une autre direction par rapport au projet original, ce volet secondaire du projet a progressivement été abandonné. Entre temps, quelques comptes-rendus ont paru, mais actuellement on est très loin de disposer d’une base de données exhaustive et cohérente. Jusqu’à présent, on peut se référer aux travaux suivants pour avoir un premier aperçu de ce qui à été fait dans le secteur :

  • Christ W. (1862), « Die Leistungen auf dem Gebiete der alten lateinische Grammatik. Jahresbericht », Philologus 18, 109-185.
  • Hagen H. (1876), « Jahresbericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern », Bursian Jahresbericht 2, 1417-1447.
  • Hagen H. (1877), « Jahresbericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern », Bursian Jahresbericht 3, 709-720.
  • Hagen H. (1878), « Jahresbericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern », Bursian Jahresbericht 4, 336-355.
  • Goetz G. (1891), « Bericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern für die Jahre 1887-1890 », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 68, 119-170.
  • Wessner P. (1902), « Bericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern mit Einschluss der Scholienliteratur und Glossographie für die Jahre 1891-1901 », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 113, 113-227.
  • Wessner P. (1908), « Bericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern mit Einschluss der Scholienliteratur und Glossographie für die Jahre 1901-1907 », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 139 : 81-210.
  • Wessner P. (1921), « Bericht über die Erscheinungen auf dem Gebiete der lateinischen Grammatikern mit Einschluss der Scholienliteratur und Glossographie für die Jahre 1908-1920 », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 188 : 34-354.
  • Lammert F. (1931), « Bericht über die Literatur zu den lateinischen Grammatikern (1921-1925) », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 231, 31-121.
  • Lammert F. (1936), « Bericht über die Literatur zu den lateinischen Grammatikern zur Scholienliteratur und Glossographie (1926-1933) », Jahresbericht über die Fortschritte der klassischen Altertumswissenschaft 252, 105-162.
  • Della Casa A. (1985/1994), « Rassegna di studi sui grammatici latini (1934-1984) », Bollettino di studi latini 15, 85-113, [= Grammatica e letteratura. Scritti scelti di A. Della Casa, Genova, 1994, 207-218].
  • Pugliarello M. (1998), « Rassegna di studi sui grammatici latini (1985-1997) », Bollettino di studi latini 28.2, 506-547.

Le renouveau récent des études sur la grammaire antique rend la constitution d’un recueil bibliographique d’ensemble plus urgente et la recherche des données, souvent éparpillées dans des ouvrages de nature hétéroclite, par forcément liée à l’étude des langues anciennes en elles-mêmes, plus difficile. Pour la constitution de la BGL, nous avons eu recours aux comptes-rendus mentionnés ci-dessus ; nous avons dépouillé systématiquement l’Année philologique et la Bibliographie linguistique ; nous avons intégré les références absentes de ces ouvrages de référence, mais signalées dans les travaux spécifiques.

Une fois les données collectées et les paramètres d’indexation établis, une première version de cette bibliographie a vu le jour en 2005 dans le site (désormais fermé) http://htl.linguist.jussieu.fr/site bgl, créé grâce à l’aide précieuse d’Elisabeth Lazcano et de Clément Plancq du Laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques.

L’évolution ultérieure des moyens informatiques a conduit à la création de ce carnet de recherche.